jeudi 31 mars 2016

La ronde des saisons, tome 2 : Parfum d'automne

Auteur : Lisa Kleypas
Éditions : J'ai lu pour elle 
Collection : Aventures et Passions
Parution : 2009
Ma note : 9/10

Résumé : " Les laissées-pour-compte ", c'est ainsi que se définissent non sans ironie Lillian et Daisy Bowman, car, malgré leurs millions de dollars, elles n'ont pas réussi à trouver un mari durant la saison londonienne. Invitées chez le comte de Westcliff, qui souhaite faire affaire avec leur père, les deux jeunes Américaines sont bien obligées de revoir cet aristocrate hautain qui les prend pour des gamines mal élevées. Lillian n'ignore pas que Marcus de Westcliff la déteste tout particulièrement pour son audace et son insolence. Pourquoi, dans ce cas, lui vole-t-il un baiser dès le premier soir ? Aurait-il perdu la tête ? Veut-il rire à ses dépens ? Quoi qu'il en soit, Lillian est bien décidée à ne pas se laisser intimider par cet insupportable Anglais et ses airs de supériorité...

   A l'approche des partiels, et du stress que ceux-ci exercent sur moi, j'ai décidé de me rabattre sur une lecture agréable et fraîche pour mes périodes de repos, entre deux séances de révisions. Et je n'ai pu résister à l'attraction du deuxième tome de La Ronde des saisons, que j'ai une nouvelle fois dévoré.
   Il n'y aura à priori aucun spoil dans cette chronique, mais je vous invite tout de même à aller lire ma chronique du tome 1 pour prendre connaissance de l'univers de cette petite série bien sympathique.

   Maintenant qu'Annabelle est mariée et heureuse en ménage avec son époux, c'est au tour de Lillian Bowman de partir à la chasse au mari. Et la tâche ne va pas être facile : elle va avoir le choix entre deux personnages plus ou moins appréciables : le comte Marcus Westcliff, un homme qui semble être froid, ennuyeux et autoritaire, et le Lord Sebastian de St Vincent, vicomte de son état, mais aux tendances infidèles peu désirables. Vous devinerez cependant très vite vers qui le cœur de Lillian penche, ce n'est pas le plus important dans ce récit, tout comme ça ne l'était pas non plus dans le premier tome. Le but de ces deux premiers tomes n'est pas de connaître l'identité du mari des deux jeunes filles, mais de savoir comment elles vont parvenir à se marier avec les deux hommes en question. A vrai dire, on pourrait même deviner l'identité du mari de Lillian dès le premier tome.
   
   Annabelle a beau être ma préférée des quatre "laissées pour compte", je me reconnais beaucoup plus dans le personnage de Lillian. Étant américaine, et donc ayant un mode de vie différent de celui adopté par la haute société d'Angleterre, elle porte le même regard sur l'aristocratie britannique du XIXè siècle que nous à notre époque : un regard un peu moqueur face à leurs manières guindées et un peu horrifié face à toutes les règles que les hommes et les femmes doivent observer et apprendre dans la haute société. Elle n'hésite d'ailleurs jamais à mettre les pieds dans le plat et à scrupuleusement transgresser chacune de ces règles, quitte à se faire considérer comme une gamine impolie de temps à autres, mais c'est ce qu'on adore chez elle. C'est une jeune fille pleine de vie, qui ne s'embarrasse pas de manières et n'hésite pas à salir ses robes juste pour le plaisir de jouer à des jeux de plein airs. 
   Une fois de plus dans ce tome, on se rend compte avec cette série que ce n'est pas une simple histoire de romance ; avec ses personnages féminins, Lisa Kleypas porte un regard neuf sur la société britannique du XIXe siècle avec un ton, à travers le regard de Lillian, un peu moqueur sur ses traditions, et n'hésite pas à tourner celles-ci en ridicule à travers le personnage de la comtesse de Westcliff, par exemple.

   J'avoue n'avoir que très peu apprécié le comte Westcliff dans le premier tome, alors qu'on ne fait que l'y apercevoir de temps en temps, mais, comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences. Ce personnage se révèle dans ce tome, on en apprend plus sur lui, et il se révèle une personnalité beaucoup plus complexe et attachante qu'il n'y paraît. Je disais dans ma dernière chronique que j'adorais le personnage de Simon Hunt, mais alors lui et Westcliff se battent pour la première place dans mon cœur, ils sont aussi attachants et intéressants l'un que l'autre. 

   J'apprécie toujours autant la plume de Lisa Kleypas, très facile à lire, on entre toujours aussi bien dans le roman, il n'y a que peu de longueurs, c'est tout ce que je demande pour ce genre de lectures. Le petit plus de ce tome, c'est que l'on rit beaucoup, puisque les deux protagonistes, qui ont tous deux un caractère fort, ne vont pas arrêter de se lancer des piques, et se retrouver dans des situations assez cocasses, les lecteurs de ce tome se souviendront d'une certaine scène dans la bibliothèque assez drôle.


    Je vous souhaite d'excellentes lectures, et à bientôt dans une prochaine chronique !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...