lundi 11 avril 2016

Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan

Auteur : Diana Gabaldon
Edition : J'ai lu
Parution : 1991
Ma note : 10/10

Résumé : Ancienne infirmière de l'armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s'efforce d'oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front.
Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743.

   Cela fait longtemps que j'ai envie de chroniquer Outlander, c'est une de mes sagas préférées, que je range presque au niveau de Harry Potter dans mon cœur, c'est vous dire. Cependant, ce n'est pas pour rien que je me suis décidée à chroniquer le premier tome aujourd'hui : en effet, la saison 2 de la série vient de commencer, et on peut déjà regarder le premier épisode (qui est génial, soit dit en passant.). Je vous invite grandement à regarder la série et lire les romans, vous ne le regretterez pas.

   Outlander, quoi que c'est ? Outlander, c'est une saga littéraire... historico-romantico-politique ? Bref, c'est une histoire qui regroupe un peu ces trois genres, et qui le fait très bien.
   Claire Randall est une infirmière qui vit dans les années 40, et qui a été réquisitionnée pour soigner les soldats blessés sur le front de la Seconde Guerre Mondiale. A la fin des hostilités, elle prend des vacances avec Frank, son mari, historien et bientôt professeur à la fac, en Ecosse, sur les traces d'un ancêtre de celui-ci. Par un curieux concours de circonstances alliant une superstition païenne et un cercle de menhir, la jeune femme va se retrouver projetée 200 ans en arrière, au temps où les Red Coat et les Highlanders se faisaient la guerre. Ambiance tartan et whisky en perspective, puisque Claire est recueillie par des Highlanders, avec lesquels elle va devoir apprendre à vivre, en suivant des règles qui ont souvent fait crier la féministe qui est en moi, mais également en Claire, bien sûr.
   Pourquoi je dis que c'est une série historique, romantique et politique ? Et bien, d'abord parce qu'on apprend énormément de choses sur l'Ecosse, la cause Jacobite, etc, en 1743, et que Claire va donc se retrouver mêlée à des intrigues politiques et des complots. Et ensuite parce que Claire, pour des raisons qu'il vous appartient de découvrir, va se retrouver contrainte à épouser le jeune Jamie (a.k.a l'amour de ma vie), et ils vont devoir apprendre à vivre l'un avec l'autre.
  
   Les deux personnages principaux, Claire et Jamie, sont absolument géniaux. Ils sont adorables ensemble, ça se ressent qu'il s'aiment beaucoup tous les deux, presque dès le début. Ils sont tous les deux très têtus et bornés, ce qui peut faire des étincelles parfois quand leurs personnalités s'entrechoquent.
   Claire est un personnage très intéressant. Arrivée du futur dans un monde qui lui semble archaïque, elle ne se laisse pas faire, n'a pas peur de dire ce qu'elle pense quand tous les hommes préfèreraient qu'elle se taise, et elle jure beaucoup "pour une femme". Elle n'a cependant pas conscience du danger d'un tel monde pour une femme, où elles étaient encore moins bien considérée qu'actuellement. Elle va donner beaucoup de fil à retordre à Jamie, car elle va souvent se retrouver dans des positions délicates et qui semblent inextricables.
   Que dire de Jamie... à part que c'est un personnage parfait. Il est très intelligent, peu superstitieux par rapport à la moyenne des gens de l'époque, ce qui fait qu'il arrive à comprendre Claire qui vient d'un monde où la religion prend moins de place dans la vie des gens. Il est fort aussi, il sait se battre, mais il sait également être doux et tendre. Il a des idées plus avancées que ses comparses également, et il comprend qu'il ne peut pas se comporter avec Claire comme avec n'importe quelle autre femme de son temps, il a une grande capacité d'adaptation aux situations les plus rocambolesques, et d'accepter, si n'est que la femme est l'égale de l'homme, au moins qu'elle doit être considérée avec respect et courtoisie.

   La plume de Diana Gabaldon est très belle, on entre d'autant plus dans l'histoire qu'on a le point de vue interne de Claire, on voit toutes ses sensations, toutes ses pensées, ce qui permet de voir les différences radicales entre l'Ecosse de 1743 et celle de 1945, mais également les ressemblances au niveau des superstitions, notamment. Je salue le travail de recherche monumental qu'a dû effectuer l'auteur, au niveau des vêtements de la femme à l'époque avec des termes très techniques, l'uniforme du Highlander moyen pour tous les jours comme pour les grandes occasions, et surtout, pour l'ambiance qui est délicieuse ; se plonger au cœur des grandes étendues des Highlands, voir l'intérieur des châteaux, la vie de la société écossaise de l'époque, les décors magnifiques. C'est vraiment une belle petite pépite qui vous fera voyager dans des terres sauvages et magiques.

https://buffyslibrary.blogspot.fr/search/label/Coup%20de%20c%C5%93ur

2 commentaires:

  1. J'écoute la série à la télévision en ce moment et je suis complètement tombée sous le charme. Je n'ai cependant pas sauté le pas vers le livre encore. Avec ta chronique, je crois que je devrais :-)

    RépondreSupprimer
  2. La série TV est excellente aussi, effectivement, je la recommande tout autour de moi :) mais si tu peux et veux lire les livres, franchement, je te dis vas-y, parce que c'est que du bonheur !

    RépondreSupprimer

Compteur Livraddict

Bannière Livraddict

Compteur Betaseries

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...