jeudi 5 mai 2016

Buffy contre les vampires | Chronique série

Titre original : Buffy the Vampire Slayer
Créée par : Joss Whedon
Origine : Etats-Unis
Première diffusion : 1996
Sur : Warner Bros, UPN (USA) ; Série Club, M6, 6ter (France)
Vue en : VF, VO, VOSTFR
S'étend sur : 7 saisons + comics, 144 épisodes
Statut : Terminée depuis 2003
Avec : Sarah Michelle Gellar, Alyson Hannigan, Nicholas Brendon, Anthony Stewart Head, James Marsters, David Boreanaz, Charisma Carpenter, Emma Caulfield, Seth Green, Michelle Trachtenberg, Amber Benson, Eliza Dushku ...

   Pitch : Buffy Summers est une jeune fille de 16 ans pas comme les autres. Elle a été élue pour être la Tueuse, la seule et l'unique à avoir la force et l'adresse pour vaincre et tuer les vampires et les démons. Avec l'aide de ses amis Willow et Alex, et de son Observateur Rupert Giles, elle devra se battre contre les forces du mal qui menacent Sunnydale.
 " In every generation, there is a Chosen One. She alone will fight against the vampires, the demons, and the forces of darkness. She is the Slayer."
  Salut à tous !

   Je me sens particulièrement productive en ce moment, et j'ai envie de beaucoup écrire pour le blog, ce qui est doublement cool, puisque moi je m'éclate à écrire, et vous, vous vous éclatez à me lire, n'est-ce pas génial ?
   Aujourd'hui, j'ai décidé d'ouvrir une nouvelle rubrique sur le blog, et de vous parler d'un autre sujet que les livres, mais qui me passionne tout autant : les séries télévisées. Je regarde énormément de séries, et ce depuis toute petite (ceux qui se souviennent de la Trilogie du Samedi, vous êtes les vrais) et je commence cette nouvelle rubrique en vous parlant de ma série préférée : Buffy contre les vampires, ou Buffy the Vampire Slayer en VO. C'est parti ! 

   Attention : cette chronique est susceptible de contenir des spoilers. Ils ne seraient bien sûr pas explicites, mais certaines tournures de phrases, certains temps de verbes peuvent vous dévoiler des choses sur l'intrigue. Vous la lisez à vos risques et périls, si vous n'avez jamais vu la série. Bonne lecture à ceux qui continuent, et à bientôt peut-être pour les autres !

    Oui, Buffy. On est parti.
   
   Buffy est une série particulièrement originale, car elle est très culottée et brise énormément de codes. Rien que la première scène nous montre un des credos de la série : il ne faut pas se fier aux apparences. Elle débute au lycée de Sunnydale, en Californie, de nuit. Une jeune fille et un jeune homme entrent par effraction dans le lycée. Tout, dans cette scène, porte à croire que le jeune homme nourrit des pensées peu catholiques envers la jeune fille, et est dangereux. Mais finalement, la fille se révèle être un vampire, et mord le cou du garçon. Écran noir, puis générique. En une scène, la série brise les codes du film d'horreur classique : la jeune fille, blonde, sans défenses, qui se fait tuer ou manger par le méchant, est en fait terriblement forte. C'est d'ailleurs toujours une fille qui incarne la Tueuse, jamais un homme. Et Buffy Summers incarne à merveille la blonde frêle en apparence, mais forte et courageuse en réalité. C'est une série très féministe et moderne, surtout pour les années 90, et surtout pour une série dirigée et réalisée par un homme. 

   Buffy elle-même est une Tueuse pas comme les autres : la Tueuse est censée être solitaire, ne pas dévoiler son statut, se consacrer uniquement à sa mission, etc. Mais Buffy montre dès les premières saisons qu'elle est finalement une jeune fille qui aspire à être comme les autres : elle veut aller au lycée, avoir des amis, aller au bal du lycée avec son copain, et même faire ses devoirs en fin de journée (bon, peut-être pas le dernier point, faudrait tout de même pas exagérer) mais son destin la rattrape toujours : elle finit par entraîner ses amis dans son combat, fréquente les créatures de la nuit, sèche le lycée pour traquer les forces du mal... Il est difficile de concilier sa vie de Tueuse et sa vie de lycéenne, et ça va être un schéma récurrent dans les premières saisons. 

   Ce qui est bien, avec Buffy, c'est que la série offre des personnages complexes et profonds, qui ont droit à une belle évolution chacun tout au long des sept saisons de la série. Nous pouvons prendre deux exemples particulièrement significatifs : les personnages de Willow et Spike. 
   Willow est, au début de la série, une jeune fille un peu fragile, qui se fait bousculer par la reine des abeilles du lycée, Cordelia Chase, considérée comme la fille timide et bizarre car elle est toujours plongée dans les livres, est particulièrement douée en informatique et est surdouée. Elle est amoureuse de son meilleur ami, mais n'ose pas le lui dire, pendant que celui-ci tombe amoureux de toutes les autres filles (Buffy, Cordelia...) sans la voir, elle. Au fur et à mesure que les saisons défilent, elle va commencer à s'affirmer, surtout à travers l'étude et la pratique de la magie, à se découvrir elle-même (elle découvre notamment qu'en plus d'aimer les hommes, elle aime aussi les femmes) et d'une certaine manière à mûrir, jusqu'à devenir la plus puissante de tous. 

  Elle prend la confiance, la p'tite rouquine.

  Spike est un vampire qui apparaît à la saison 2. Il est assez différent des autres, car, bien qu'ayant perdu son âme en devenant démoniaque il conserve des capacités à comprendre les sentiments humains, et il a une certaine clairvoyance en ce qui concerne les relations entre les personnages de la série (sa tirade sur le couple Buffy/Angel qui refusent de reconnaître qu'ils sont plus qu'amis est très significative à ce propos.). 


 Spike, le meilleur d'entre tous, et le plus clairvoyant.

   Spike est, dans la saison 2, présenté comme le grand méchant (big bad) de la saison, avant un retournement de situation inattendu vers le milieu qui change la donne. Il est particulièrement drôle, ce qui fait qu'il était particulièrement apprécié par le public, et qui a décidé Joss Whedon à le garder dans la série, alors qu'il aurait dû mourir lors de cette saison 2. Il a bien fait, car Spike nous offre une des plus belles évolutions toutes séries confondues : de grand méchant et menace qui a tué déjà deux Tueuses, il va passer par plusieurs phases de changements : il va d'abord devenir incapable de faire du mal à des humains, et être obligé de se rabattre sur des démons pour continuer à faire le mal (alors qu'il fera le bien malgré lui), jusqu'à ce que ses sentiments envers Buffy changent et qu'il se sente capable de commencer une rédemption : en allant récupérer son âme, il commencera à faire le bien autour de lui, et cette fois-ci de son plein gré.  

   Buffy est une série qui fait du bien, car on peut s'identifier aux personnages : mis à part les vampires, les trucs de Tueuse, et la mission, ces personnages ont les même problèmes que nous : ils vont au lycée, ont des amis, des ennemis, doivent concilier leur vie sociale avec leur vie familiale, etc... Je me souviens d'un épisode où Buffy avait deux problèmes à résoudre : l'arrivée d'un nouveau vampire puissant en ville, Spike, et la préparation de la journée parents-profs au lycée dont le proviseur lui avait donné la charge. C'est typiquement le cas de beaucoup d'épisodes de Buffy : outre les problèmes de démons, elle doit également résoudre ses problèmes de la vie quotidienne.  Le problème de certaines séries surnaturelles actuelles et étiquetées "pour ados", c'est qu'il est difficile de s'identifier aux personnages, car il n'ont pas les mêmes problèmes que nous : dans Vampire Diaries par exemple, on ne sait rien de la vie quotidienne d'Elena et de ses amis, ils sont toujours en train d'accomplir des exploits surnaturels, ou d'affronter des vampires... ils sont juste étiquetés "vampires", "loups-garous" "sorcières"...  Même lorsqu'ils se comportent comme des ados normaux (car, oui, on l'oublie, mais ce sont des adolescents), comme lorsqu'ils organisent des (trop nombreuses) fêtes, celles-ci servent un évènement surnaturel : les héros tentent d'empêcher un méchant d'accomplir ses desseins, ou alors un élève meurt dans des circonstances inquiétantes, etc... Ces personnages sont là pour être ce à quoi ils servent, au lieu d'être de vrais êtres vivants à part entière. On ne peut pas vraiment s'identifier à 100% à ces personnages, pas comme avec Buffy.

   Ma saison préférée de Buffy contre les vampires est la saison 6, car c'est typiquement LA saison dans laquelle Buffy doit concilier sa mission de Tueuse avec tout le reste : ses problèmes d'argent, sa fonction de tutrice de sa sœur, ses relations, amoureuses ou non. C'est également une saison beaucoup plus sombre, qui mène à une réflexion sur les addictions en général : Willow avec la magie, Buffy avec la recherche de sensations, Dawn et sa kleptomanie, même si cette dernière n'est pas une addiction à proprement parler. 

   Buffy est une série culte, qui a à son actif quelques uns des épisodes les plus célèbres et les plus innovants de la télévision : dans la saison 4, il y a le brillant Hush, un épisode qui réalise l'exploit de ne pas avoir de dialogues pendant 20 minutes, et qui est magnifiquement orchestré, et souvent drôle car il y a de nombreux quiproquos hilarants. C'est un très bon épisode à regarder les soirs d'Halloween, toutes lumières éteintes.


Buffy voulait évidemment signifier qu'elle allait poutrer du méchant, qu'imaginez-vous donc ?

   Il y a également l'onirique Restless, dont la réalisation est digne du meilleur David Lynch (le réalisateur de Twin Peaks). Dans la saison 6, il y a l'épisode Once More, With Feeling, qui est un épisode qui parodie les comédies musicales et dans lequel Anthony Stewart Head et James Marsters peuvent donner libre cours à leur talent musical.

   En résumé, Buffy est une excellente série dans laquelle il y a des personnages fantastiques et une histoire très intéressante et bien construite. C'est la première série télévisée dans laquelle deux filles ont pu échanger un baiser, et la première à montrer une relation sexuelle saphique à l'écran ce qui montre une grande modernité, surtout en provenance d'une série des années 90 et de la part d'un homme. Par ailleurs, l'annonce de l'homosexualité de Willow (ou sa bisexualité, c'est quelque chose qui est resté flou dans la série) a été très bien accueillie par le public, et le couple Tara/Willow est un des couples les plus appréciés toutes séries confondues. Ça fait du bien de voir des personnages féminins forts, presque omniprésents et jamais effacés par les personnages masculins. Je vous conseille vivement de regarder la série, car elle en vaut vraiment le coup, malgré des effets spéciaux un peu dépassés maintenant, elle reste une série extrêmement moderne et fait montre d'une grande ouverture d'esprit pour son époque. Par ailleurs, vous pouvez découvrir à quel point Buffy c'est fantastique, en allant voir la chaîne de podcasts sur Youtube, exclusivement dédiée à Buffy, qui s'appelle Pourquoi Buffy c'est génial.

  
https://buffyslibrary.blogspot.fr/search/label/Coup%20de%20c%C5%93ur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...