lundi 6 juin 2016

Outlander, tome 2 : Le talisman

Auteur : Diana Gabaldon
Edition : J'ai lu
Parution : (cette édition) 2014
Genre : Fantastique, historique, aventure

Résumé : 1968. A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures...
   Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du Siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d'accéder au trône, un évènement qui marquerait le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Mais, dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu'on ne peut modifier le cours de l'histoire impunément...
   Je dois bien avouer que j'ai eu du mal à le terminer, ce tome-ci. Non pas qu'il soit mauvais, c'est même le contraire. Mais il est si différent du premier tome, que j'ai été un peu déstabilisée à la lecture, je l'avoue.
   Cette chronique a pour sujet le tome 2 d'une saga. Afin d'éviter de vous gâcher la surprise, je vous propose de lire le tome 1 d'abord ou d'en lire ma chronique disponible ici. Bonne lecture à ceux qui continuent !

   Ce deuxième tome commence avec une ellipse d'une bonne vingtaine d'années après les évènements de la fin du tome 1, ce qui déboussole quelque peu le lecteur, qui va devoir jouer au puzzle pour reconstituer l'histoire. De plus, Claire a un nouveau statut : elle est devenue maman, d'une jeune fille de 20 ans et aux cheveux d'un roux flamboyant. Comme c'est curieux ! On apprenait en effet en fin de tome 1 que Claire était enceinte de Jamie. Et autre fait qui égare le lecteur : Claire et sa fille sont de retour au XXè siècle, en 1968.
  Au début du roman, Claire vient sonner à la porte de Roger, le petit garçon devenu grand du pasteur qu'elle et Frank étaient venus visiter au début du tome 1, au sujet de l'ancêtre de Frank. Lorsque Claire demande à consulter les archives sur les Highlanders au XVIIIè siècle, on se doute qu'il a dû arriver quelque chose qui a obligé Claire à retourner à son époque sans Jamie.
  Le roman joue sur les deux époques : celle de Claire, en 1968, avec sa fille et Roger, et 1745, l'époque où Jamie et Claire se retrouvent à Paris pour tenter d'arrêter la montée des jacobites et de Charles-Eduard Stuart, qui conduirait inévitablement à la défaite des Highlanders sur la colline de Culloden, en 1746.

   La première moitié du roman est un peu lente, et je dois dire que je me suis un peu ennuyée dans ma lecture : on suit le quotidien de Jamie et Claire dans Paris : la gestion des affaires du cousin de Jamie, Jared, lui-même un jacobite, les tentatives de Jamie pour détourner les fonds des jacobites, le travail de Claire à l'hôpital, etc. Certes, les histoires de complots qui se trament dans Paris sont intéressantes, ainsi que les tentatives de Jamie et Claire pour arrêter Charles Stuart, mais il y a quelques longueurs, et l'Ecosse me manquait trop. Heureusement, dans la deuxième partie, les choses s'accélèrent : à peine rentrés en Ecosse, les jacobites, qui prennent de plus en plus de poids, vont commencer les assauts contre les anglais, et Jamie doit prendre part aux combats et dirige les hommes des Fraser. A travers le personnage de Claire, nous sommes amenés à vivre la révolte des jacobites dont nous connaissons la tragique fin.

   Retrouver les personnages que j'ai aimé dans le tome 1 fut un pur bonheur. Le duo Claire/Jamie marche très bien, les deux personnages sont toujours aussi parfaits et géniaux. J'ai beaucoup aimé découvrir les nouveaux personnages également : j'aime beaucoup Louise de la Tour, elle me fait beaucoup rire, et depuis qu'elle a été portée à l'écran dans la deuxième saison de la série qui adapte les romans, je l'aime encore davantage. Brianna, la fille de Claire et Jamie, est géniale, elle est la parfaite somme de deux personnages tout aussi parfaits : elle a la bravoure et la force de sa mère, la persévérance et l'opiniâtreté de son père, ainsi que ses cheveux roux d'ailleurs.

   J'aime toujours autant la fusion qui s'opère entre le roman fantastique et le roman historique dans cette saga. J'ai toujours aimé l'Histoire, mais cette saga m'a fait l'aimer encore plus. Elle m'a fait me plonger tout particulièrement dans l'histoire de l’Écosse, qui est un pays que j'adore. La plume de Diana Gabaldon est fluide, c'est un réel plaisir à lire. Je me lancerai dans le tome 3 incessamment sous peu, d'ailleurs, car la saga commence à me manquer quelque peu.

   Je vous souhaite d'excellentes lectures, et à bientôt dans une nouvelle chronique !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Compteur Livraddict

Bannière Livraddict

Compteur Betaseries

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...