mercredi 6 juillet 2016

Les Heures souterraines

Auteur : Delphine de Vigan
Edition : Le Livre de Poche
Parution : 2009
Genre : Contemporain

Résumé : Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au cœur d'une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines qui fut finaliste pour le prix Goncourt, est un roman vibrant sur les violences invisibles d'un monde privé de douceur, où l'on risque de se perdre, ans un bruit.

    Les Heures souterraines est un roman qui semble être dans la même lignée que No et moi, dans la mesure où il traite des ombres de ce monde, ceux qui voudraient aimer mais ne savent comment faire, ni ne trouvent personne à aimer. Elles capitulent, se cognent aux obstacles, mais toujours se relèvent et continuent à avancer.
   C'est l'histoire d'un jour dans la vie de Mathilde et Thibault. Ils ne se connaissent pas, ne se sont jamais rencontrés, et pourtant ils ont un point commun : ce sont deux personnes désespérées qui errent entre les murs de Paris.
   Mathilde, pour avoir osé contrer l'avis de son patron, se retrouve oppressée par son pouvoir, qu'il use sans scrupules, sans aucune chance de s'en sortir. Rendue psychologiquement fragile et physiquement fatiguée, elle n'en peut plus, ne sait même plus comment ni pourquoi elle tient debout, pourquoi elle se bat encore.
   Thibault, dont les rêves de devenir chirurgien ont été réduits à néant par un camarade un soir de biture, est un médecin de ville qui ne connaît que 80% de gastros et 20% de rhumes à soigner. Il est désespéré de ne jamais trouver personne à aimer qui puisse l'aimer en retour. Il vient de quitter sa dernière copine qui ne lui montrait aucune marque d'affection en dehors d'un lit, qu'il n'arrivait pas à cerner.

   J'ai été plus affectée par l'histoire de Mathilde que par celle de Thibault. Celle de ce dernier me semblait moins grave et moins injuste que celle de Mathilde, j'arrivais beaucoup plus à me mettre à la place de celle-ci. Peut-être est-ce parce que je suis une femme moi-même, je n'en sais rien.
   J'ai attendu, attendu, le moment où les personnages se rencontrent, qu'ils interviennent chacun dans la vie de l'autre pour que tout s'arrange, jusqu'à la fin, dont je ne dirais rien, évidemment, pour ne pas gâcher votre lecture.
   Les Heures souterraines, c'est l'histoire de deux cœurs qui battent au cœur d'une ville qui ignore leur existence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...