samedi 9 juillet 2016

Once Upon a Time, saisons 5A et 5B


Titre original : Once Upon a Time


Créée par : Adam Horowitz et Edward Kitsis
 Origine : Etats-Unis
Première diffusion : 27 septembre 2015 (USA)
Sur : ABC (USA)
Vue en : VOSTFR
S'étend sur : 23 épisodes
Statut : Terminée depuis le 15 mai 2015
Avec : Jennifer Morrison, Ginnifer Goodwin, Joshua Dallas, Lana Parrilla, Colin O'Donoghue, Jared S. Gilmore, Emilie de Ravin, Robert Carlyle, Sean Maguire, Rebecca Mader

Pitch : Projetés hors de leur univers de contes de fées dans une petite ville du Maine, Storybrooke, des personnages de contes perdent la mémoire, tandis que Regina Mills, la Méchante Reine de Blanche-Neige, règne sur la ville. Mais un petit garçon, Henry Mills, adopté par cette reine, s'échappe un jour et va chercher sa mère biologique, Emma Swan, qui se trouve être la Sauveuse et celle qui restaure les fins heureuses...
   Si vous n'avez jamais vu la série ou cette saison 5, je vous recommanderai de rattraper la série avant de lire cette chronique. En effet, je risque de spoiler les saisons précédents la saison 5. Si vous êtes à jour ou que ça vous importe peu, bonne lecture !

   Cette saison 5, comme la plupart des saisons précédentes, est divisée en deux intrigues ; la première, qui s'étend sur les épisodes 1-11, que j'appellerai saison 5A, et la deuxième, qui s'étend sur les épisodes 12-23, que je nommerai saison 5B. Je vais donc commencer par parler de la saison 5A :
    
Saison 5A : 

   Dans cette demi-saison, les personnages atterrissent au Royaume de Camelot, à la cour du Roi Arthur et de ses Chevaliers de la Table Ronde. Cela fait j'imagine référence à Merlin l'Enchanteur, bien qu'on ai affaire à un Arthur déjà Roi et entouré de ses Chevaliers de la Table Ronde et de Guenièvre. Ils sont venus quérir l'aide de l'enchanteur Merlin, car ils ont un petit problème, mais vraiment mineur : Emma est devenue la Dark One, la Ténébreuse, elle a pris les pouvoirs qui ont été retirés à Rumplestiltskin (j'ai jamais réussi à écrire ce nom en entier sans regarder sur Google, donc on l'appellera Rumple à partir de maintenant) car ceux-ci devenaient une menace pour Storybrooke à la fin de la saison 4. Emma s'est donc sacrifiée en tant que Sauveuse. Sauf que maintenant, il n'y a plus de Sauveuse pour rétablir les fins heureuses, et on se demande un peu comment ils vont tous se débrouiller et trouver une solution.

Bienvenue à Camelot.
 
   En parallèle de l'intrigue à Camelot, il y a comme toujours une intrigue à Storybrooke, qui se déroule chronologiquement après celle de Camelot. Et la différence que l'on peut remarquer, c'est que, autant à Camelot, on découvre une Dark Emma qui n'a pas succombé aux ténèbres en elles et qui lutte contre elles, autant à Storybrooke, Emma apparaît comme étant la méchante de la saison. Et pour ajouter à leur peine, les autres personnages ont tous perdus la mémoire, ce qui ne nous aident pas à comprendre ce qui a motivé Emma à succomber aux pouvoirs du Dark One. Comme d'habitude, ce sera au travers de flashbacks que l'on découvrira le fin mot de l'histoire (tiens, ça me rappelle une série ça... comment ça s'appelle... Ah, oui ! Lost.) De plus, les scénaristes ont décidé d'introduire un autre univers de conte de fées à Storybrooke : l'univers de Rebelle, avec le personnage de Merida, la princesse écossaise du film d'animation Disney.


   Je suis mitigée sur cette partie de saison. C'est la première fois que je suis vraiment déçue avec cette série. Je crois que les scénaristes ont voulu trop en faire en fait : entre la quête d'Emma pour se débarrasser des pouvoirs du Dark One, les intrigues de Camelot, celles de Storybrooke, de Merida, et l'espèce de fan service que font les scénaristes avec le couple Emma/Killian, on s'y perd, et donc, un spectateur qui se pose des questions pendant le visionnage d'un épisode de série, c'est un spectateur qui n'est plus captivé et qui s'ennuie. C'est le cas pour moi, je me suis assez ennuyée pendant certains épisodes, je me suis beaucoup demandé pourquoi il se passait tel ou tel truc, pourquoi tel personnage, pourquoi telle réplique, pourquoi telle scène ? J'ai trouvé certaines intrigues assez bancales. Je trouve également dommage que certains de mes personnages préférés se retrouvent en arrière plan, sans véritable rôle à jouer dans l'intrigue. Je pense à Killian Jones (Capitaine Crochet dans le monde des contes) qui a joué un peu les potiches durant cette saison 5A.
    Ce que je pourrais dire de positif sur cette demi-saison, c'est le jeu des acteurs. Les acteurs ont toujours un talent assez fou, Surtout Jennifer Morrison qui a dû jouer un double rôle cette saison, et le fait à la perfection. Lana Parrilla est toujours aussi merveilleuse, et j'ai beaucoup aimé le maquillage minimaliste pratiqué sur Jennifer Morrison pour incarner la Emma de Camelot, pour contraster avec l'aspect plus sombre de Emma à Storybrooke.

Sérieux, elle ressemble à Gandalf le Blanc. Mais avec moins de barbe.
 
   Et surtout, ils ont trouvé l'actrice parfaite pour jouer Merida, qui ressemble énormément au personnage du film d'animation, et parle avec un fort accent écossais en VO, et vous savez très certainement à quel point l’Écosse est un pays qui me fait rêver..

Merida <3

   Ce n'est pas un bilan très positif pour cette saison 5A, mais je tiens à dire tout de même que malgré tout, je n'ai pas raté un rendez-vous avec la série chaque semaine. Chaque semaine, le jour même de la sortie de l'épisode, je me mettais devant mon écran pour suivre les aventures de mes héros à l'écran. C'est toujours un plaisir de retrouver Once Upon a Time, il faut lui laisser sa chance. Je rappelle que les showrunners de cette série étaient aussi ceux de Lost, série qui a souvent été critiquée pour ses scénarios un peu trop fantaisistes mais toujours saluée et chaudement recommandée dans sa globalité. 

  Saison 5B :


   Cette deuxième partie de saison sauve pour moi la première partie. C'est cela qu'il y a de bien avec cette série, c'est que, puisque la saison est toujours divisée en deux parties, on a plus de chances d'apprécier au moins une partie de la saison, et donc, pour ma part au moins, il n'y a pas une seule saison que je rejette complètement, pas comme avec d'autres séries par exemple. Mais cette fois-ci, j'ai décidé d'attendre que tous les épisodes soient sortis pour continuer la saison, afin de la regarder à mon rythme en juin dernier.
   On change radicalement d'ambiance avec cette saison 5B. On quitte les mondes colorés de Camelot, de l'Ecosse et de Storybrooke, pour se retrouver dans les Enfers, au royaume d'Hadès, le Dieu Olympien des Enfers. (Donc, on retrouve ici le monde de ? de ? de ? Hercule, oui ! Bravo, vous suivez)


  Bienvenue sur Mars... aux Enfers pardon !
En effet, après un incident qui a été provoqué dans la saison 5A, un des personnages est envoyé là-bas, et Emma et ses amis y descendent pour le récupérer. On reste cependant dans un décor familier, puisque les Enfers ont pris l'apparence d'un Storybrooke meurtri, aux bâtiments à moitié détruits et fondu dans des brouillards rougeâtres. Même les images du générique changent : Habituellement, il s'agit de l'image d'une forêt sur fond bleu, avec généralement un élément capital de l'épisode qui apparaît, et le titre de la série. Mais dans la saison 5B, il change de couleur et passe au orange, pour marquer le changement opéré dans la série. Les efforts fournis par nos héros vont être contrés par le maître des lieux, Hadès, qui ne veut évidemment pas qu'ils réussissent leur mission, et ils vont devoir se battre contre lui.

On avait saisi l'idée. Les cheveux de flammes, c'est sooooo 1997 de toutes façons.

    Étonnamment, cette demi-saison nous en apprend plus sur le personnage de Zelena, la Sorcière de l'Ouest, issue de l'univers du Magicien d'Oz, qui a causé bien des torts à Storybrooke dans la saison 3B. C'est quelque chose que j'ai bien aimé, car cela m'a permis de commencer à apprécier le personnage, qui a gagné en sensibilité et en profondeur. Rebecca Mader est une très bonne actrice, avec un jeu très nuancé, et offre avec Zelena un personnage assez complexe. Je suis également très contente car Killian, un de mes personnages préférés, qui est resté assez en retrait dans la saison 5A, et n'avait pas de rôle véritable, sinon pour servir son couple avec Emma (alors que c'est un personnage qui a tellement plus de potentiel que ça !) a repris sa place de personnage principal qu'il avait acquis dans la saison 3A. L'acteur qui l'incarne, Colin O'Donoghue, est en plus très talentueux, ce qui ajoute à l'amour que j'ai pour le personnage.
   Un autre couple de personnage a retrouvé de l'intérêt à mes yeux : celui de Charming et Blanche-Neige. Dans leur vidéo Rétro Pilot, Julia et Sébastien les ont comparés avec dérision à un flanc (oui, vous savez, ce flanc au caramel dont il faut tirer la languette du pot pour qu'il vienne s'écraser dans votre assiette) mais c'est clairement ça. Depuis la saison 1, ils ont perdu tout intérêt à mes yeux, ils sont fades et n'apportent que peu à l'intrigue, sinon être les parents d'Emma. Je suis ravie de presque retrouver (il y a encore un peu de chemin !) dans cette saison les Charming et Blanche-Neige qu'ils sont dans la Forêt Enchantée.
   J'ai beaucoup aimé cette demi-saison, qui offre certains retournements de situations intéressants, certes parfois évidents, mais il ne faut pas oublier que la série repose sur des bases de contes de fée, qui se doivent d'avoir des intrigues plus ou moins simples pour être ludiques. J'ai notamment été très attristée par un évènement choc qui arrive en fin de saison et dont je tairai les détails. Beaucoup de personnages retrouvent leur intérêt, ce qui me ravit au plus haut point. Ah, et aussi : Colin O'Donoghue. Voilà. Je pense vous avoir convaincus. J'attends la saison 6 avec impatience, qui devrait arriver dans quelques semaines, deux ou trois mois tout au plus.

   C'est fini pour cette chronique série ! J'espère vous avoir convaincu de voir la saison si vous ne l'avez pas vue, et j'attends vos avis si vous l'avez vue ! Je suis toujours ravie d'échanger avec vous, que ce soit sur les séries ou les livres. Je vous retrouve bientôt pour d'autres chroniques sur d'autres séries, notamment les autres saisons de Once Upon a Time dont je livrerai mon avis bientôt. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Compteur Livraddict

Bannière Livraddict

Compteur Betaseries

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...