lundi 31 octobre 2016

10 personnages surnaturels qui font frissonner | TOP 10 SPECIAL HALLOWEEN

   Salut toi !

   Aujourd'hui, c'est le jour où les morts sortent de leurs tombes, que les fantômes viennent hanter les vivants, et que les vampires poursuivent les jeunes filles en quête de sang ! Mais c'est surtout le jour où des enfants déguisés en citrouilles viennent toquer à toutes les portes pour "des bonbons ou un sort !". Bref, aujourd'hui, c'est Halloween, et pour l'occasion, je vous ai concocté un article de mon crû sur les personnages de romans qui m'ont fait peur, ou du moins, frissonner. Tu viens ?

Bellatrix Lestrange dans Harry Potter de J.K. Rowling

 


   Personne qui a lu Harry Potter n'a pu passer à côté de Bellatrix Lestrange, car elle ne laisse pas indifférent. Pour ma part, elle me fait peur pour plusieurs raisons : elle est complètement folle, et personnellement c'est quelque chose qui me met très mal à l'aise, car les fous sont des personnes instables et imprévisibles. L'avantage avec Voldemort, c'est qu'il est d'une méchanceté très prévisible, et on le hait plus qu'on a peur de lui. A mon avis en tous cas. Ensuite, elle a fait des actes absolument horribles, comme torturer les Londubat jusqu'à la folie ou tuer son propre cousin, Sirius, ou torturer Hermione aussi, parce qu'elle est née Moldue. Elle aime beaucoup la torture, Bellatrix, et ceux qui aiment la torture me font bien plus peur que ceux qui tuent de sang-froid.
 

Le Chevalier dans La Passe-Miroir de Christelle Dabos

 


Le Chevalier est un personnage assez particulier. C'est un enfant déjà, ce qui est très singulier, et le pire, c'est qu'il a l'air d'un ange. Au premier abord, on aurait donc plus envie de le prendre sur ses genoux et de jouer avec ses boucles de bambin, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Mais tout le monde le craint dans cette saga. Parce que celui-ci a le pouvoir de créer des illusions extrêmement puissantes qui peuvent faire beaucoup de dégâts. En plus, comme c'est un enfant, il ne contrôle pas encore ses émotions, et comme il est très colérique et sujet à la jalousie, ceci combiné à ses pouvoirs surpuissants, il fait vraiment peur ce garçon.

Ramsay Bolton dans A Song of Ice and Fire de George R.R. Martin

 


    J'ai un peu triché ici, parce que Ramsay n'est pas un personnage surnaturel, mais le monde dans lequel il évolue est fantastique et il y a des choses surnaturelles qui s'y passent, ça marche non ? Ça marche. Ramsay Bolton est le fils bâtard de Roose Bolton, la famille à la bannière de l’Écorché, et on peut dire que les armoiries de sa maison sont à l'image du bonhomme. Ce qui me fait peur avec Ramsay, c'est justement qu'il soit monstrueusement humain, sans pouvoir magiques ni rien du tout. Il fait juste des choses atroces avec ses pouvoirs d'homme, avec ce qu'il y a de pire chez l'humain. En plus il est d'un sadisme rare, et s'il y a bien une catégorie de "méchants" qui me fait autant peur que les fous, ce sont les sadiques. Je préfère même pas vous donner d'exemples de ses horreurs, tellement ce personnage est un monstre à sa manière.
 

Mère Malkin dans L'Epouvanteur de Joseph Delaney

 


   Mère Malkin est une sorcière tout ce qu'il y a de plus normale. Elle est vieille, hideuse, méchante, a tel point que L'Epouvanteur a dû l'enfermer précautionneusement à l'écart de tous pour ne pas qu'elle sorte ni qu'elle blesse quelqu'un. Mais évidemment, Tom Ward qui est un garçon un peu naïf, va aider la famille de Malkin à ses dépends à sortir de sa prison. Et même à 20 ans, alors que L'Epouvanteur est un livre jeunesse, je peux vous dire que quand j'ai lu le premier tome la première fois cette année, j'ai eu très peur à cause de Malkin à plusieurs passages du roman.

Dorian dans Le Portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde

 


   Dorian est un jeune homme qui ne veut pas vieillir, et va réussir à trouver une combine pour que ce soit son portrait qui vieillisse alors que lui même garderait sa beauté et son allure d'adolescent. Mais Dorian va s'enfoncer dans le péché, et alors que lui même ne change pas d'apparence, son portrait s'enlaidit au fur et à mesure que Dorian sombre dans le vice et vieillit. Ce n'est cependant pas le Portrait qui me fait le plus peur dans ce roman, qui est un personnage à part entière, mais bien Dorian, qui garde l'apparence du Dorian qu'il était avant d'arrêter de vieillir, mais dès lors que c'est le tableau qui vieillit, j'ai l'impression que Dorian a enfermé son âme dans le tableau, et il se retrouve dépourvu d'émotions et de sentiments humains, jusqu'à devenir un monstre, lui, et non le portrait laid qui continue de vieillir.

Dracula dans Dracula de Bram Stoker

 


   Dracula est un vampire, mais certainement pas un du genre de la famille Cullen dans Twilight. Non, le comte Dracula, lui, est plus insidieux. Il est rusé, et il cache sa véritable nature aux yeux des autres. Le pire avec ce personnage, et ce qui relance le mythe du vampire à l'époque où le roman paraît, c'est que le vampire est un personnage à craindre, mais également à plaindre. Dans les grandes lignes, il fait du mal autour de lui, mais ce n'est pas de sa faute, il n'a pas le choix, c'est dans sa nature. Il n'a pas choisi d'être un vampire, de devenir un non-mort et un réprouvé de Dieu. D'ailleurs, Mina Harker, la femme de Jonathan avec qui Dracula fait affaires, exhorte les autres à éprouver de la pitié pour le personnage, et non de la haine, ce qui n'empêche pas qu'il faut s'en méfier et le craindre, et s'en débarrasser.

Les sorcières dans Sacrées sorcières ! de Roald Dahl

 


   Ce livre, j'ai été le rechercher loin, très loin dans mes souvenirs. C'est un roman de jeunesse que j'ai lu à l'école primaire, comme beaucoup d'enfants avec les livres de Roald Dahl. J'ai l'impression d'ailleurs qu'on lit plus souvent Matilda, James et la Grosse Pêche, Charlie et la Chocolaterie, ou encore Le Bon Gros Géant, des livres que j'ai découvert toute seule par après, plutôt que Sacrées sorcières !. Je me souviens que j'avais adoré ce livre, mais que les sorcières m'avaient fait vraiment peur. Attendez, elles mangent les enfants et n'ont pas d'orteils ! J'avais peur qu'elles sentent mon odeur et viennent me chercher pour me faire rôtir et me manger. Mais bon, j'avais 8 ans aussi.

La chose dans Ça de Stephen King

 


   Je crois que c'est à cause de cette Chose, dans Ça de Stephen King, que j'ai développé une forme de coulrophobie (c'est la phobie des clowns). Ils me faisaient rire quand j'étais petite, ils me font hurler de terreur quand ils me proposent un ballon à présent. Je vois le mal dans leurs yeux insidieux sur les affiches qui poussent comme des champignons dans ma ville quand le cirque passe par là, leur sourire sournois glaçant mon sang. Bon, d'accord, j'exagère un peu, mais avouez, vous qui avez lu le livre ou vu le film, que ce clown, capable de se transformer en araignée géante qui ferait pâlir Aragog à ses heures perdues, est absolument terrifiant. Et pour les autres, je vous offre ce gif de la Chose dans le film, qui met incroyablement mal à l'aise pour que vous situiez un peu le personnage.

Gollum dans Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien

 


   Je dois bien avouer que Gollum me fait bien plus peur dans les films du Seigneur des Anneaux que dans les livres. Sans doute parce que dans le film on a vraiment la vision du personnage hideux et sournois qu'il est, près à tout pour récupérer l'Anneau Unique. Il me fait complètement flipper, et je suis sur le qui-vive à chaque fois qu'il apparaît à l'écran. Non ce n'est pas Sauron, ce ne sont pas les Nasgûls qui me font le plus peur dans cette saga, mais cette misérable créature qu'est Gollum. Je ne me l'explique pas vraiment.

Les Ts'liches dans La Quête d'Ewilan de Pierre Bottero 

 

    
   Gyyyyaaaahhhhh, laissez-moi réprimer un frisson de dégoût à l'évocation de ces bestioles. Voilà. C'est fait, je peux continuer. Comme j'ai eu peur pour Camille et Salim dans leur voyage en Gwendalavir à chaque fois qu'ils devaient affronter ces monstres ! Je ne saurai vraiment vous les décrire en fait, j'ai renié le fait qu'ils aient une forme quelconque pour éviter un malheur, du genre qu'ils puissent sortir du livre un jour particulier comme Halloween (oui, je suis folle, je l'avoue !). Mais ce sont des traqueurs redoutables, et il est très difficile de les combattre et de s'en défaire. De vraies petites saletés, en quelques sortes.  

   Et voilà ! C'est tout pour ce Top 10 spécial Halloween ! J'espère qu'il vous aura plu, que je vous aurais fait découvrir des livres (j'en doute, j'ai cité beaucoup de romans connus, mais bon) ou en tous cas, que je vous aurais donné envie de les lire, pourquoi pas pour le prochain Halloween histoire de frissonner encore plus !
   Je vous retrouve bientôt pour une chronique sur un livre que j'apprécie beaucoup, d'un auteur que vous avez déjà vu sur le blog ! Je n'en dis pas plus, je vous laisse voguer vers des lectures délicieuses, et à bientôt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...