mardi 15 novembre 2016

Hunger Games

Auteure : Suzanne Collins
Edition : Pocket Jeunesse
Parution originale : 2008-2010
Genre : Dystopie
   Résumé : Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.

Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

   J'ai beaucoup de chance d'avoir eu des livres tels que Harry Potter, A Song of Ice and Fire ou encore Hunger Games qui m'aient autant marquée, et ce à différentes périodes de ma vie. Hunger Games a marqué mon entrée dans l'adolescence, et le moment où j'ai commencé à m'intéresser aux livres "pour les plus grands" et à laisser un peu de côté les "livres pour enfants" (même si y a toujours des périodes où je me tourne vers des livres axés "jeunesse" bien sûr)
   Si j'ai une fierté, c'est celle d'avoir découvert cette saga à ses débuts. Hunger Games n'était pas un phénomène mondial quand je l'ai connu. On me répondait encore "Hunger quoi ?" quand je demandais à des gens autour de moi qui connaissait cette trilogie, et c'était un peu frustrant, et en même temps, j'avais l'impression de détenir un bijou, un trésor enfoui que j'étais contente d'avoir pour moi seule.
   Hunger Games, c'est aussi le livre qui m'a fait me questionner sur l'état du monde aujourd'hui. Il suffirait de si peu, surtout en ce moment, pour basculer dans un extrême tel que celui décrit dans Hunger Games. Il suffit de la téléréalité de trop, d'élire la mauvaise personne, de déclencher un conflit avec le mauvais pays. Effrayant comme notre monde tel que nous le connaissons ne tient qu'à un fil, n'est-ce pas ? Il pourrait très bien ressembler à un de nos univers dystopiques qu'on aime tant lire, mais dans lesquels il ne fait pas bon vivre, si nous ne faisons pas attention.
   J'ai eu un réel coup de cœur pour les deux premiers tomes, un peu moins pour le troisième (et pour les films, c'est le contraire, les deux parties de Mockingjay sont mes préférées de la saga) que j'ai un peu eu du mal à comprendre et dans lequel j'ai un peu eu du mal à me projeter à ma première lecture. C'est peut-être à cause de toutes ces stratégies militaires développées dans le dernier livre, mais c'est vrai que j'ai eu du mal à me plonger réellement dans la première partie du dernier tome. Je l'ai cependant dévoré lui aussi. Car cette saga est de celles que l'on ne peut pas lâcher avant d'avoir lu la toute dernière page.
   Ce que l'on aime dans cette trilogie, ce sont ses personnages : ils sont tous riches en personnalité et en histoire, tous intéressants et ils sont tous très bien développés, et ce, malgré le fait que la focalisation de tous les livres est interne, on voit tout à travers les yeux de Katniss. C'est ultra difficile de développer tous ses personnages en focalisation interne, et juste pour cela, et pour l'univers, il faut lire Hunger Games.
   Vous l'aurez compris, Hunger Games est une saga qui est chère à mon cœur. Je prends plaisir à relire les livres et revoir les films au moins une fois par an (au moment où je vous écris cette chronique, d'ailleurs, je suis en train de visionner Catching Fire) et je ne pense pas m'en lasser un jour. Il s'agit vraiment d'un de mes coups de cœur ultimes. Je ne compte plus le nombre d'émotions que j'ai ressentie à la lecture des livres et au visionnage des films. C'est un monde incroyablement triste, et beau à la fois, avec une étincelle d'espoir qui embrase le cœur de chaque lecteur qui a croisé sa route.

https://buffyslibrary.blogspot.fr/search/label/Coup%20de%20c%C5%93ur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Compteur Livraddict

Bannière Livraddict

Compteur Betaseries

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...