samedi 10 décembre 2016

Objectif : Pôle Nord de nuit

Auteur : Mike Horn
Edition : Pocket
Parution originale : 2008
Genre : Non fiction, Témoignage, compte-rendu d'expédition
   Résumé : Mike Horn a tenté l’aventure la plus dangereuse de sa vie : rallier le pôle Nord en hiver, sans assistance ni ravitaillement. Deux mois de traversée dans un noir total, sur une glace d’une redoutable minceur, peuplée par les ours blancs, où les montagnes de blocs géants alternent avec les étendues d’eau noire et glacée.
Parce que personne ne peut réussir cet exploit en solitaire, ils sont deux : Mike, l’explorateur de tous les défis, et Borge Ousland, le légendaire Norvégien pour qui la banquise n’a pas de secrets. Comment ces deux aventuriers de l’extrême vont-ils survivre dans un environnement hostile et inhumain où l’on flirte perpétuellement avec la mort, où la vie de l’un est en permanence entre les mains de l’autre ?
En repoussant toujours plus loin leurs propres limites, Mike Horn et Borge Ousland ont été les premiers à réussir l’impossible.

"Être là, debout à cet endroit exact, c'est abolir le temps... C'est être à toutes les heures du monde à la fois... C'est remonter le temps... C'est se trouver dans toutes les vies de la planète... C'est se tenir véritablement sur le toit du monde... C'est le début et la fin d'absolument tout."

   C'est la première fois que je présente un livre de ce genre sur le blog, mais il faut savoir que je suis très friande des livres et romans de nature writing (j'en parlais dans mon article sur les classiques avec le Walden de Henry David Thoreau). J'arrive un peu à la bourre sur ce coup-ci, puisque ce livre date de 2008, mais l'autre jour je suis tombée sur ce livre de Mike Horn, qui en plus de raconter son expédition trépidante dans l'Arctique, est parfait pour la saison hivernale et cette première lecture du Cold Winter Challenge.
   Dans ces pages, Mike Horn nous raconte l'aventure la plus dangereuse de toute sa vie, qu'il partage aux côtés de son ami le norvégien Borge Ousland : rallier le Pôle Nord depuis le cap Arkticheskiy, en hiver, de nuit, sans assistance ni ravitaillement. Un défi impossible à relever seul, qu'ils ont décidé d'accomplir à deux.
   Le livre se décompose en deux parties : une première dans laquelle Mike décrit minutieusement les préparatifs de l'expédition, et la deuxième, l'expédition elle-même. Une première partie peut-être un peu longue, qui prend un bon tiers du livre, mais est nécessaire pour bien mesurer la colossale expédition et l'incroyable exploit que les deux amis s'apprêtent à faire. Car du fond de son canapé, dans la chaleur et le confort de son foyer, difficile de s'imaginer très exactement à quel point le plus petit morceau d'équipement doit être d'une efficacité optimale pour maximiser les chances de réussite de l'expédition. Nous le savons, évidemment, mais comme nous savons qu'une distance de 384 400 km sépare la Terre de la Lune : nous ne sommes pas capable de l'appréhender sans y être vraiment confrontés. Pendant cette première partie, nous pouvons constater également le profond amour qui uni l'aventurier à sa famille, qui est à la fois sa motivation à partir, et celle de revenir.
   Puis vient la partie de l'expédition elle-même. Dès le moment où ils ont posé le pied sur la banquise, j'en ai eu le souffle coupé. Mike et Borge sont partis pour une traversée de 1000 km, à pied, de nuit, sur la banquise, à travers l'Arctique. 1000 km, si vous avez du mal à imaginer ce que ça fait, c'est la distance qui sépare Perpignan de Dunkerque, soit la longueur maximale de la France. En résumé, ça fait beaucoup de pas et d'ampoules aux pieds. Et le tout, dans le noir complet, puisque, malgré leurs lampes frontales, ils ne voient que jusqu'à quelques mètres devant eux. A chaque pas que font Mike et Borge, ils ont des centaines de risques de frôler la mort : risque que la glace encore fine au début de l'hiver ne cède sous leur poids, risque qu'un ours ne surgisse dans la nuit et leur vole leur nourriture/les attaque, que le froid les engourdisse jusqu'à la mort, etc... au-delà du risque qu'ils prennent seulement en marchant, ils doivent affronter des trous d'eau libre qu'ils doivent traverser à la nage, munis de combinaisons étanches, et remettent constamment leurs vies entre les mains de la Nature.
   En parlant de la Nature, Mike Horn profite de ce témoignage d'expédition pour lancer un appel à tous ceux qui le lisent à propos de l'écologie, et en particulier du réchauffement climatique : il s'alarme souvent des températures qui jouent au yo-yo, et oscillent entre des froids très intenses (jusqu'à -50°C), mais également des températures anormalement hautes (jusqu'à -4°C en plein Arctique, en plein milieu du voyage !), obligeant les ours polaires à monter jusqu'à la latitude 87° qui est normalement une latitude à laquelle les ours sont perdus, mais à laquelle à présent ils cherchent désespérément leur nourriture, qui n'existe pas puisque ce n'est pas leur habitat naturel. C'est au Pôle où l'on peut le plus se rendre compte à quel point l'état de notre planète est lamentable, et cela à cause de nous, à cause de l'Homme, et c'est inadmissible. Même si je le faisais déjà avant, ce livre me donne encore plus envie de faire attention à ma planète et d'être encore plus écolo. Et je vous prie instamment de faire pareil, sinon, nous sommes perdus.
   Cette expédition est aussi le moyen qui a encore plus rapproché ces deux aventuriers et amis, qui sont devenus des frères. Cette expédition est le ciment qui a consolidé leur amitié, au vu de l'intimité qu'ils ont dû partager, des aventures et risques qu'ils ont pris ensemble, des choses qu'ils se sont appris l'un à l'autre, Mike et Borge sont devenu infiniment et pour toujours liés par leur parcours ensemble et la magie du Pôle Nord. Je suis extrêmement admirative, moi qui serait incapable d'accomplir de telles choses, de l'exploit quasi impossible qu'ont fait Mike et Borge, et je n'ai pas pu m'empêcher de laisser couler des larmes sur mes joues, larmes que je n'ai pu retenir, au terme de leur voyage.

https://buffyslibrary.blogspot.fr/search/label/Coup%20de%20c%C5%93ur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Compteur Livraddict

Bannière Livraddict

Compteur Betaseries

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...