samedi 7 janvier 2017

Friends | Chronique Série

Titre original : Friends
Créée par : Marta Kauffman et David Crane
Origine : Etats-Unis
Genre : Sitcom, Comédie 
Première diffusion : 22 septembre 1994
Sur : NBC
Vue en : VF, VOSTFR
S'étend sur : 10 saisons, 236 épisodes
Statut : Terminée depuis le 6 mai 2004
Avec : Jennifer Aniston, Courteney Cox Arquette, David Schwimmer, Lisa Kudrow, Matt LeBlanc, Matthew Perry
   Pitch : La série suit l'évolution de la vie professionnelle et affective de 6 amis new-yorkais.



   Friends est l'une de ces séries des années 90 dont je suis fan depuis mon enfance, à l'instar de Buffy et Gilmore Girls. Elle est à ce jour une de mes séries préférées, et je la revois en entier une fois par an. Malgré mon grand amour pour cette série, je vais tenter de rester la plus objective possible dans cette chronique.


   La série débute avec Rachel Green, une amie du lycée de Monica Geller, qui déboule au Central Perk, le café préféré des six amis, à la recherche de Monica. Celle-ci vient de s'échapper de son mariage avec un dentiste, et cherche à s'émanciper de ses parents. Monica va l'accueillir chez elle et dans son groupe d'amis composé de son frère Ross Geller, de Phoebe Buffay, Chandler Bing et Joey Tribbiani. 
   C'est donc de cela que va traiter la série : l'émancipation et la nécessité de s'en sortir dans le monde pour de jeunes adultes qui commencent à se lancer dans la vie. Rachel en est un parfait exemple : de gamine pourrie gâtée par ses riches parents au début de la série, elle prend de l'assurance dans la vie, trouve un travail dans le milieu qu'elle recherche, et malgré un caractère parfois difficile et des manies capricieuses qui lui restent, elle devient une femme accomplie dans son travail et dans sa vie affective à la fin de la série. Et on va suivre chacun des personnages, les voir évoluer, réussir, échouer, recommencer, changer, repartir de zéro. 


   Friends est une série importante pour moi, car elle parle de moi. Littéralement. Et elle parle de toutes les personnes de ma génération. Quand j'étais petite, c'était simplement une série sympathique et drôle, et pour mes parents, c'est une série un peu stupide qui parle de gosses. Mais ma génération et moi, à notre âge aujourd'hui, nous sommes exactement dans la situation de ces personnages. Nous sommes ces "adulescents", comme on nous appelle aujourd'hui. A 20-30 ans, aujourd'hui, nous sommes des adultes certes, mais nous cherchons avant tout à prendre nos marques dans un monde qui cherche juste à nous croquer. Friends n'est pas juste une série sympa que j'aime regarder le weekend pour me détendre, je m'identifie énormément à ces personnages, car je pourrais très bien être l'un d'entre eux. C'est cela qui rend la série si spéciale pour moi : chacun de nous peut s'identifier à un personnage : Monica, la femme perfectionniste qui rêve d'une vie parfaite, d'un boulot parfait, d'un mari, d'enfants ; Ross, jeune homme sensible, un peu intello, qui cherche la femme qui va partager sa vie mais garde une place importante dans les études et son travail qu'il adore ; Rachel, la jeune femme un peu perdue qui s'émancipe enfin de la fortune de ses parents pour vivre sa vie par elle-même ; Joey, le coureur de jupons pas vraiment intelligent mais qui a un cœur en or ; Chandler, sarcastique, blagueur, personne ne sait ce qu'il fait dans la vie et il est d'une nature généreuse ; et enfin Phoebe, la fille qui vit sur une autre planète, parfaitement adorable.


   Cependant, malgré tous ces bons points que marque la série, elle peut avoir quelques côtés problématiques, notamment le caractère grossophobe des blagues sur Monica, qui était grosse au lycée, ainsi que le fait que tout au long de la série Chandler se fait charrier à propos de son prétendu homosexualité, qui est apparemment une vraie source de rigolade. Sans compter le personnage de Ross qui peut se montrer très problématique à certains moments de la série, notamment sur son manque de compréhension des différences, sur ses certitudes dans les doubles standards ainsi que dans les stéréotypes genrés. On peut accorder à la série le fait qu'elle soit née dans les années 90 et que ce genre de problématiques étaient moins étudiées qu'aujourd'hui, mais tout de même je préfère poser des TW au cas où vous découvriez la série et voudriez tenter.
   
   Friends est une série qui parle de la vie, tout simplement, et c'est une série très importante pour moi et pour beaucoup, et je conseille très chaudement de la regarder. 10 saisons, cela semble long, mais en vérité, ça passe très vite, au vu de la taille des épisodes standards de sitcoms. De plus, une fois qu'on commence la série, on ne peut pas s'empêcher de continuer, et le pilot est très bon, il donne envie de voir la suite. C'est à mon avis une série qu'on ne peut qu'adorer. 






https://buffyslibrary.blogspot.fr/search/label/Coup%20de%20c%C5%93ur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...