dimanche 22 janvier 2017

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, saison 1 | Chronique Série

Titre original : A series of Unfortunate Events
Créée par : Mark Hudis 
Origine : Etats-Unis
Genre : Aventures
Première diffusion : 13 janvier 2017
Sur : Netflix
Vue en : VOSTFR
S'étend sur : 8 épisodes
Statut : Terminée depuis le 17 janvier 2017 
Avec : Neil Patrick Harris, Malina Weissman, Louis Hynes, Presley Smith, Patrick Warburton, K. Todd Freeman, Cobie Smulders, Will Arnett
   Pitch : Violette, Klaus et Prunille Baudelaire se retrouvent orphelins à la suite du terrible incendie de leur manoir qui a causé la mort de leurs parents. Ils sont confiés à la garde du plus proche parent de la famille, à savoir le comte Olaf, sinistre acteur égoïste et vantard qui en a après la fortune des Baudelaire.
     Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire est une série adaptée de la série de treize volumes du même nom, écrite par l'écrivain américain Daniel Handler. La série raconte les aventures par lesquelles les orphelins Baudelaire doivent passer pour échapper au comte Olaf, vieil acteur cupide et vantard qui en a après la fortune des enfants et veut donc les garder sous sa coupe jusqu'à la majorité de Violette qui en héritera alors. 


    Il faut savoir que j'ai un profond amour pour les livres. Alors quand j'ai su que Netflix voulait en faire une série, j'ai eu un peu peur qu'ils n'arrivent pas à retranscrire toute l'atmosphère si particulière des romans, tout ce pessimisme et cet humour noir et ce nonsense qui caractérisent les romans et que j'aime tant. Mais j'ai très vite été rassurée dès les 10 premières minutes du premier épisode. La série est une parfaite et très intelligente adaptation des romans. J'ai par exemple été enchanté que la série ait fait de Lemony Snicket, l'hétéronyme de l'auteur, un personnage à part entière. En effet, Lemony Snicket n'est pas le nom de l'auteur lui-même, mais le pseudonyme utilisé par l'auteur Daniel Handler, hétéronyme qui est lui-même un personnage de l'histoire et celui qui la relate. Je me demandais comment ils allaient faire pour le représenter, et il me semble que la solution que les scénaristes ont trouvé est la meilleure. 
   Ce qui fait que j'aime beaucoup la série, c'est effectivement son atmosphère. Elle a rebuté beaucoup de monde à la sortie des livres, mais pour ma part je les avais dévoré. Dès le générique, on nous annonce que ce que l'on s'apprête à regarder est désolant, frustrant, et que ce n'est pas pour les gens qui préfèrent les fins heureuses. Ça annonce la couleur directement, et j'aime énormément. J'ai d'ailleurs toujours trouvé que Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire avait un côté Alice au Pays des Merveilles : le monde paraît toujours complètement à côté de la plaque à côté des orphelins. Ceux-ci ont beau reconnaître le comte Olaf à chaque fois, et comprendre son plan, les adultes autour d'eux les traitent comme des enfants, c'est-à-dire comme si rien de ce qui sortait de leur bouche n'était sérieux et qu'ils n'étaient que des mauvais garnements. Ils se retrouvent impuissants dans un monde où personne ne les comprend et qui joue avec des règles qui diffèrent de leur logique d'enfants. 


    J'ai également été assez surprise en voyant le casting. Je ne connaissais pas les acteurs qui jouent les enfants, qui sont très bons au passage, mais certains acteurs qui jouent dans certaines des séries que je préfère jouent également dans Les orphelins Baudelaire : il y a Cobie Smulders et Neil Patrick Harris, deux acteurs géniaux qui jouent respectivement Robin Scherbatsky et Barney Stinson dans How I met your mother, d'ailleurs Harris montre toute l'étendue de son talent dans les Orphelins Baudelaire en interprétant le comte Olaf ; Joan Cusack, qui joue le personnage de Sheila Jackson dans Shameless et qui est une excellente actrice ; enfin, il y a K. Todd Freeman, que je n'avais pas reconnu au départ, mais il se trouve qu'il joue Mister Trick, le bras droit du Maire dans Buffy contre les vampires. En clair, nous avons un excellent casting avec de très bons acteurs pour une très bonne série.


   Cette première saison adapte les quatre premiers tomes de la série littéraire, ce qui veut dire que chaque livre fait l'objet de deux épisodes d'adaptation. C'est une bonne stratégie de la part de Netflix car cela veut dire au moins trois saisons pour arriver à la fin, mais c'est également une bonne idée pour pouvoir adapter le mieux possible la série littéraire entière et fournir des saisons d'une grande qualité. 

   Cette première saison des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire est donc très prometteuse, l'adaptation est très bien menée, et la série est très bonne. J'ai dévoré les huit épisodes qui composent cette première saison, et il me tarde que la suite sorte. 

https://buffyslibrary.blogspot.fr/search/label/Coup%20de%20c%C5%93ur

   

2 commentaires:

  1. J'aimerais bien relire les livres d'abord, mais il faudrait que je tente la série après !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu vas adorer, aussi bien les livres que la série !

      Supprimer

Compteur Livraddict

Bannière Livraddict

Compteur Betaseries

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...